Cette semaine-là #4/52

La semaine ne pouvait que bien démarrer, après le massage de la voûte plantaire qui m’a été offert par une amie.

Mais comme à l’accoutumée, ce sont encore et toujours mes fichues douleurs abdominales quotidiennes qui se sont chargées de rythmer ma semaine afin de mieux me pourrir la vie.

Mon résumé de la semaine écoulée pourrait être le suivant : du lundi au dimanche : grosses douleurs / repos / nouvelles douleurs / encore du repos…En somme, rien de très gai.

Mais heureusement, j’ai réussi à accomplir quelques activités un peu plus constructives.

Lundi

J’ai terminé mon bracelet en macramé et en perles. Il ne me reste plus qu’à l’offrir.

Processed with Moldiv

Mardi

J’adore le principe des box, même si il est rare que je sois pleinement satisfaite de leur contenu. J’ai eu l’occasion d’en tester plusieurs, pour ne pas les citer : my little box, birchbox, la thébox, la milk box pour enfants, et enfin la gambette box. Si vous voulez mon avis avant de les acheter, n’hésitez pas.

J’ai eu le plaisir d’offrir une box faite maison à une amie. Paraît-il qu’on parle alors d’un « swap créatif » (en bref, un échange de colis comprenant des petits cadeaux dont certains sont fabriqués à la main), car ma box comprenait notamment une petite poire réalisée au crochet et issue du livre « amigurumi world – seriously cute crochet » d’Ana Paula Rimoli. Ainsi que des grues en origami à reproduire, accompagnées d’un tutoriel.

Ndlr. Pour celles et ceux qui ne savent pas ce qu’est un amigurumi, il s’agit d’un art japonais, qui consiste à créer des petits personnages au crochet ou au tricot. En voici une définition simple et précise.

Processed with Moldiv

Processed with Moldiv

Bonnes poires au crochet

Mercredi et jeudi

Visites autour d’un thé de deux de mes amies, que je n’avais pas vues depuis longtemps.

J’avance également doucement dans la réalisation de mon gilet à pans basculés de chez Phildar. Il ne me reste plus que le demi-devant gauche et les manches à tricoter.

Processed with Moldiv

Une fleur de lotus…en savon !

Vendredi

Journée en demie-teinte. Passage en hôpital de jour pour ma séance de chimiothérapie, ce qui veut dire que cette fois-ci, je ne dors pas là-bas. Il s’en est fallu de peu d’ailleurs, car j’ai démarré au moment de quitter l’hôpital un oedème de Quincke, en réaction très probablement à l’oxaliplatine (un des produits composant ma chimio). Heureusement que ma maman qui me connaît par cœur s’en est rendue compte immédiatement. Je mettais ces rougeurs et fourmillement sur le compte de la paresthésie. J’ai pu sortir de l’hôpital après une surveillance de quelques heures.

Samedi

Du repos imposé, à cause de la chimiothérapie qui passe dans mon corps en IV jusqu’à dimanche soir normalement et qui me fatigue énormément, et à cause de la Polaramine que l’on m’a injectée afin de calmer l’allergie. Je reste à la maison à dormir ou à somnoler. Bref, rien de bien palpitant.

Dimanche

Dernières frangipane (grâce à une erreur de commande) et couronne des rois briochée de l’année, les deux provenant de chez La maison Landemaine accompagnée de crème anglaise maison. Le dessert parfait pour clôturer ce mois de janvier en beauté.

galette La dernière couronne de l’année…

Bonne semaine à toutes et à tous !

 

Publicités