L’aventure du Bai Jia Bei (ou la couverture aux cent voeux) #1

bai jia bei

Exemple de couverture issue du blog Broquilles et Petits-beurre.

Il existe une bien jolie tradition en Chine, qui consiste, pour célébrer une naissance et accueillir un nouveau-né, à lui coudre une couverture réalisée à partir de cent morceaux  de tissus (On peut l’assimiler à du patchwork). Cette tradition se nomme un bai jia bei. Ces coupons de tissus sont offerts par des personnes de l’entourage de la famille du bébé -famille, amis, proches- et sont accompagnés de cartes de voeux afin de souhaiter à l’enfant une belle vie.

Cette tradition a été reprise en France. Je l’ai découverte via le blog d’une amie, qui à la naissance de sa fille, s’est lancée dans l’aventure. Je lui avais envoyé avec plaisir quelques morceaux de tissus et une carte de vœux pour sa petite Melissa.

Aujourd’hui, à mon tour, je souhaite coudre une telle couverture à ma fille, Roxane. Cette couverture a pour vocation de l’accompagner tout au long de sa vie. Je m’y prends un peu tard, car j’aurais dû la preparer avant sa naissance, mais ce n’est pas bien grave, le principal étant que Roxane en dispose bientôt. J’éprouve le besoin de créer des choses pour ma fille, afin qu’elle sache que je l’aime fort et qu’elle garde de jolis souvenirs de son enfance (et de sa maman).

La collecte de tous les carrés de tissus nécessaires n’est pas chose aisée. Cela va me prendre du temps, avant de passer à la phase de la couture. Bien entendu, je pourrais tout à fait acheter tout le tissus dans une boutique, mais je préfére jouer le jeu, en respectant les « règles ».

C’est là que vous intervenez, si vous le souhaitez !

Une fois n’est pas coutume, je vous mets à contribution. Vous pouvez, si le cœur vous en dit, m’adresser un ou plusieurs carrés de tissus (car je doute fort que cent personnes de mon entourage jouent le jeu), accompagnés de vos vœux, à l’attention de Roxane, qui aura trois ans cet été.

Il y aura ainsi un peu de vous dans sa couverture, et vous serez présents, telles les bonnes fées des contes pour enfants qui se penchent au-dessus du berceau du nouveau-né (les bonnes fées, pas les méchantes !).

Afin de vous aider dans le choix du tissus, voici quelques détails qui ont leur importance :

  • Je suis à la recherche de coupons de tissus en coton, de préférence des carrés de 21×21 cm.
  • Les couleurs de la couverture seront plutôt douces, dans des tons clairs et pastels : rose, bleu, parme, blanc, gris, avec quelques couleurs plus franches pour créer un contraste : fuschias, bleu Klein, vert gazon, jaune vif…
  • J’aimerais soit des tissus unis, soit des imprimés, avec des motifs fleuris, type Liberty ou bien géométriques, mais pas de motifs trop enfantins ou vieillots.
  • Enfin, plutôt du coton que de la laine, car l’entretien de la couverture sera plus simple et surtout celle-ci sera uniforme.
  • Les coupons doivent être accompagnés de cartes de vœux à l’attention de Roxane. Une carte postale, ou un simple bristol suffit, avec si possible un petit échantillon du tissu collé dessus, ce qui permettra de se souvenir de quelle personne a offert tel tissu.

Je réunirai dans une jolie boîte vos cartes de vœux ainsi qu’un échantillon du tissu offert, si vous avez oublié de l’ajouter, accompagné de votre identité, afin que Roxane sache plus tard que vous avez contribué à la fabrication de sa couverture en patchwork.

Voici pour les détails ! Je vous donnerai ensuite régulièrement des nouvelles de l’avancée de la couverture de Roxane. En espérant réunir assez rapidement les fameux cent carrés. Je compte sur votre aide !

Vous pouvez me contacter à l’adresse mail suivante : magali.yungja@gmail.com, et je vous donnerai mes coordonnées exactes et les renseignements désirés.

Je vous remercie pour votre soutien !

Je vous embrasse bien fort et je vous souhaite une belle journée.

Magali Yung Ja

******

Pour aller plus loin sur le sujet, c’est ici.

Elles ont en réalisé : Rita le chatPour mes jolis mômes

Pour faire votre propre Bai Jia Bei, vous pouvez vous inscrire ici.

Publicités