La fabrique à doudous

fruits crochetEn neuf mois, je n’ai pas chômé.

Si je fais un petit bilan, ce n’est pas moins de vingt-trois doudous -pour être précise- que j’ai réalisé au cours de cette période.

Dans le détail, cela donne :

– cinq poires et une pomme,
– deux chouettes,
– trois lapins « Josephine »,
– un lapin « Framboise »,
– un lapin « bipède »,
– un Gudule,
– deux cœurs,
– un poussin dans son œuf,
– quatre mini bonhommes « trio » et un grand bonhomme,
– un ourson.

doudoudoudou lapin2crochetIMG_1973Processed with Moldiv

Et j’ai également crocheté un super châle « Chouette kit » en mohair, pour moi, cette fois-ci. Bien entendu, ma fille a aussi eu droit à sa Joséphine personnelle (la première) ainsi qu’à une jolie poire. Tous les autres doudous se sont envolés vers d’autres foyers / lits.

C’est avec grand plaisir que j’ai crocheté tous ces doudous pour souhaiter la bienvenue à de nouveaux petits bébés, mais aussi pour réconforter petits et grands (très grands) enfants.

Désormais, je maîtrise plutôt bien les cercle magique, mailles serrées, coulées, brides, doubles brides et autres points au crochet. J’ai beaucoup crocheté à partir de modèles (la majorité des réalisations sont issues du livre Tendre crochet, un investissement bien amorti), mais j’en ai moi-même inventés ou modifiés quelques-uns.

Et j’ai actuellement trois autres doudous en commande plus d’autres projets en tête. Bref, cela n’arrête jamais ! Hier soir, Roxane m’a réclamé une sœur pour Joséphine. Elle a de la mémoire ! J’avais oublié que je lui avais promis un nouveau lapin avant le début de l’été.

Cela m’a fait très plaisir d’offrir le fruit de mon travail à mes proches, mais encore plus d’avoir ces trois jolies commandes : d’une part, car cela m’a donné la satisfaction de voir que mes réalisations plaisent et d’autre part, car je les conçois comme une forme de reconnaissance de mon savoir-faire.

Maintenant que mes objectifs « cadeaux » sont quasiment remplis, je vous propose, si vous le désirez, de crocheter pour vous.

J’ai en effet remarqué que beaucoup de personnes appréciaient ces doudous faits-main, (qui en plus d’être originaux sont introuvables dans les magasins), sans être capables de les reproduire eux-mêmes, car il faut pour cela savoir manier le crochet.

En contrepartie, je vous demanderai une petite contribution financière. Loin de moi l’idée d’en vivre (surtout que vu le nombre d’heures passées sur un doudou -une dizaine d’heures environ pour les plus grands-, cela ferait trèèèès cher le doudou et il faudrait que je ne fasse que cela à temps plein, chose incompatible avec ma santé), il s’agit plus d’une participation correspondant aux frais occasionnés. Car vous vous doutez bien que pendant ce temps là, et bien je ne fais pas grand chose d’autre chez moi et/ou pour moi.

Pour créer ces doudous, j’utilise du fil de coton de chez DMC, des yeux de sécurité, de la feutrine, du rembourrage bien sûr ainsi que du fil et des aiguilles. Et un peu de savoir-faire 🙂

Donc si ma proposition vous intéresse, envoyez-moi un message sur mon adresse mail suivante : magali.yungja@gmail.com.

Je me ferai un plaisir de crocheter pour vous, en fonction de mon emploi du temps et de mon état de santé bien sûr.

Une fois la rentrée passée, l’automne s’installe et les fêtes de fins d’année approchent à grand pas, il ne faut pas trainer si vous voulez en voir un au pied du sapin !

Bonne journée et à bientôt !

Publicités