Moi, les autres, ou la découverte du blog de Charlotte

ITW31-MAGALI-ILLUSTRATIONCet été, Charlotte du blog Mister K fighting kit m’a contacté car elle souhaitait me poser quelques questions au sujet de ma maladie. Après tergiversations, j’ai finalement accepté de jouer le jeu. Non pas par narcissisme, mais parce que la démarche de Charlotte est sincère, qu’elle se dévoile dans son blog de manière très personnelle, et qu’elle a elle aussi mené son combat à la suite de la découverte de son cancer des ovaires.Ensuite parce son blog est vraiment sympa -Charlotte réalise elle-même ses propres illustrations, plutôt jolies, vous ne trouvez pas ?- et qu’elle a eu l’idée de proposer à des personnes atteintes de cancer d’y laisser leur témoignage afin de partager leur vécu et leurs astuces pour mieux vivre au quotidien avec la maladie. (Et elle a un autre grand projet, à suivre sur son blog…)

Enfin, parce que j’espère que cela permettra aux gens de comprendre un peu mieux ce que je vis depuis un peu plus de deux ans. Et ce que vivent d’autres malades. Cela m’a aussi permis de répondre à des questions auxquelles je n’aurais jamais pensé. Mention particulière pour la question relative aux phrases pépites / pieds dans le plat.

Sans le vouloir (et on s’en passerait bien volontiers), Charlotte et moi faisons partie de la même communauté, la communauté des personnes atteintes par une maladie dévastatrice qui laisse des blessures physiques et psychiques. Cela peut vous paraître bête, mais en fait, même si je n’ai pas envie d’être cataloguée comme malade, cela me fait du bien de pouvoir échanger avec d’autres personnes qui comme moi sont ou ont été malades et qui savent que le chemin vers la guérison est long. Bien sûr, au quotidien, j’ai ma famille, mes amis, le personnel médical pour parler de mes soucis de santé, de mes coups de blues, mais j’ai quand même l’impression que nul ne peut mieux nous comprendre aussi bien qu’une personne qui a vécu le même calvaire. Nous pouvons échanger, nous rassurer, parler de nos propres expériences et nous savoir écoutés avec bienveillance. Sans jugement. Nos réponses, nos ressentis ne sont pas remis en cause par notre interlocuteur. Grâce au blog de Charlotte mais aussi grâce au mien, j’ai rencontré virtuellement d’autres personnes, dont une avec la même maladie que la mienne (!!!), ou bien le même traitement, les mêmes souffrances, les mêmes questions angoissantes quant à notre futur. Je fais aussi le constat en lisant les autres témoignages que beaucoup d’entre nous sont désireux de se reconvertir professionnellement parlant et de vivre autrement. La maladie engendre une importante remise en question sur nos vies. Rien que pour cela, cela valait la peine que je crée cet espace personnel.

Bref, si vous le souhaitez, vous pouvez lire mes réponses à ses questions ici, et découvrir son blog .

Charlotte, je te remercie pour cette joie illustration. Je précise que c’est elle qui a choisi cette photo, et elle ne pouvait pas me faire de plus grand plaisir.

Prenez soin de vous.

****

Crédit photo : Charlotte, ou Mister k fighting kit, bien sûr.

Publicités