L’aventure du Bai Jia Bei : fin #5

Hello,

Après les terribles événements qui ont frappé Paris, j’ai éprouvé le besoin de faire une pause. Je n’avais pas envie d’écrire. Je ne savais pas quoi écrire.

Ce soir-là, nous étions chez nous lorsque nous avons appris qu’à quelques rues de notre immeuble, dans des lieux que nous fréquentons, des rues que nous arpentons régulièrement, dans ce quartier où moi et nombre de mes amis ont élus domicile, des personnes étaient en train de mourir, victimes des terroristes.

Heureusement, parmi mes amis de sortie ce soir-là, aucun n’a été touché. Ce qui n’est pas le cas pour tout le monde. Je pense à des connaissances qui ont perdu un proche, à tous ceux qui ont perdu la vie alors qu’ils voulaient juste passer un vendredi soir agréable, fêter le début du week-end. Les fleurs, bougies, dessins et policiers qui depuis croisent régulièrement ma route ne me rappellent que trop cette immense tragédie.

La seule chose qui m’a fait sourire, l’autre soir, en rentrant de l’école, c’est le drapeau français de fortune réalisé à partir de trois caleçons pour homme, fièrement accroché à son balcon par un riverain. Personnellement, je trouve quand même que l’utilisation de caleçons pour représenter notre drapeau est de mauvais goût, mais on dira que cette personne a dû y mettre son cœur et faire avec les moyens du bord. De loin on y voit que du feu. De près moins, j’espère qu’il pensera quand même à les laver avant de les renfiler, vu le nombre de pigeons qu’ils doivent côtoyer.

Ces derniers temps, j’ai eu envie de me vider la tête et d’utiliser mes mains. Je suis allée à mon cours de broderie comme a l’accoutumée et c’était aussi le moment de terminer la couverture Bai Jia Bei de Roxane.

Processed with Moldiv

Grâce à vous toutes et tous, j’ai réuni en quatre mois les cent coupons nécessaires. Une fois lavés et retaillés a la même dimension, ils n’attendaient plus qu’un passage sous le pied de biche de ma machine à coudre. Je n’ai finalement employé « que » 96 carrés, pour coudre une couverture rectangulaire (8X12 carrés de 20 cm) de 144 X 216 centimètres.
J’ai passé une poignée d’heures à réfléchir à une disposition des motifs et couleurs harmonieuse. Même si cela ne saute pas aux yeux, il y a bien une logique, je n’ai laissé aucune place au hasard.

La couverture est rembourrée avec du tissus polaire pour tenir bien chaud mais également pour apporter un peu plus de moelleux et de confort. Quant à la doublure, j’ai opté pour un tissu en coton blanc parsemé d’étoiles argentées. Cela reste discret pour contrebalancer l’explosion de couleurs du recto.

Processed with Moldiv

Processed with MoldivProcessed with Moldiv

 

 

 

 

Il ne me reste plus qu’à réunir tous les vœux dans une pochette que j’aimerais coudre avec les tissus non utilisés, et que Roxane pourra découvrir en grandissant. Pour l’instant, elle risquerait surtout de les découper avec sa petite paire de ciseaux qu’elle aime bien. Je vous glisserai une photo de cette pochette lorsqu’elle sera terminée. Cela risque de me prendre un peu de temps, car j’aimerais mettre à profit mes cours de crochet de Lunéville en y ajoutant de la broderie.

Grace à votre générosité, Roxane a désormais une bien jolie couverture pour lui tenir chaud cet hiver. J’espère que sa couverture Bai Jia Bei l’accompagnera longtemps et qu’elle se remémorera dans les moments difficiles de la vie, lorsque l’on a besoin de douceur, de réconfort et de courage, que beaucoup de gens lui souhaitent le meilleur.

Bon, pour l’instant, je dois bien avouer que Roxane n’y a pas trouvé grand intérêt. Elle m’a dit aimer les couleurs, c’est déjà ça ! Le reste viendra plus tard. (Édit du soir : Roxane a réclamé sa couverture pour dormir)

Processed with Moldiv

♥ Merci ♥

 Emmanuel & Géraldine P., Géraldine V., Josette S., Karine B. et Petite Suzie pour leurs derniers envois de coupons.

Et merci à vous tous pour votre soutien et pour avoir suivi les aventures du Bai Jia Bei ici.

Et pour finir, je vous glisse la photo d’un bavoir que j’ai cousu pour un bébé, en employant du biais de chez Petit Pan, du tissus éponge nid d’abeille (non visible sur la photo) et du tissus thermocollant dans lequel j’ai découpé une étoile.

Processed with Moldiv

A bientôt !

Publicités